• February 9, 2024
categ Cimetieres et monuments funeraires

Unis dans la résistance, Raymonde TILLON a rejoint son mari Charles Tillon en sa dernière demeure, après un dernier hommage rendu place du Parlement.

devis obsèques

Cimetière de l’Est – Section 19C – Rang 3 – Tombe 1

retour

Unis dans la résistance, Raymonde TILLON a rejoint son mari Charles Tillon en sa dernière demeure, après un dernier hommage rendu place du Parlement.

523 1234 IMG 20160725 161722 medium

Publié le 25/07/2016

Raymonde TILLON est décédée le 17 juillet dernier à l’âge de 100 ans. Engagée très tôt dans la Résistance, déportée à Sarrebruck puis au camp de Ravensbrück, elle s’évade le 20 avril 1945. L’année même, elle est élue députée. Avec son décès, c’est une page qui se tourne, les 33 premières femmes entrées à l’Assemblée nationale étant toutes disparues.

Raymonde Barbé est née le 22 octobre 1915 à Puteaux (Hauts-de-Seine). En 1935, elle épouse Charles Nédelec, militant communiste et figure de la résistance. Il meurt en 1944.

A son retour de déportation, elle rencontre Charles Tillon, ancien chef de la résistance communiste et de 1944 à 1947, ministre de l’air, de l’armement et de la reconstruction au sein des gouvernements du Général de Gaulle. Elle l’épouse en secondes noces en 1950. 

Avec lui, elle vit leur mise à l’écart du parti communiste et s’exile en Provence. En 1970, elle s’installe à la Bouëxière, avant de rejoindre Marseille 20 ans plus tard. Charles Tillon, s’éteint le 13 janvier 1993, après avoir rédigé ses mémoires et publié  divers ouvrages. Le 6 juin 2002, sa dépouille est transférée à Rennes, sa ville natale. La Ville lui rend alors un vibrant hommage et lui attribue une sépulture  au sein du Carré des Résistants.

VOIR AUSSI  Les 18 et 25 novembre, Destination Rennes programme une visite des cimetières rennais.

En 2002, elle publie ses mémoires « J’écris ton nom, Liberté ». On y découvre son engagement et sa lutte pour la liberté et l’égalité.

 Raymonde et Charles, tout deux grandes figures de la Résistance reposent dorénavant  dans leur sépulture située face au monument de la Résistance, auprès de ceux tombés pendant la guerre de 1939-1945.

Source: https://cimetieres.rennes.fr/accueil/actualites/toutes_les_actualites/11_523/unis_dans_la_resistance_raymonde_tillon_a_rejoint_son_mari_charles_tillon_en_sa_derniere_demeure_apres_un_dernier_hommage_rendu_place_du_parlement

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *