• February 2, 2024
categ Cimetieres et monuments funeraires

Une première à Rennes : la transformation d’une chapelle funéraire en columbarium

devis obsèques

Cimetière du Nord

retour

Une première à Rennes : la transformation d’une chapelle funéraire en columbarium

549 1270 rennes la chapelle familiale transformee en columbarium medium

Publié le 12/12/2016

La Chapelle Duclos qui tombait en ruine et allait disparaître a été transformée par la ville de Rennes en columbarium après cession gratuite par les consorts Duclos. Cet édifice remarquable réhabilité a été inauguré le jeudi 8 décembre par Marc Hervé, élu en charge des affaires funéraires.

Il y a de cela plusieurs années, on pouvait voir à l’entrée du cimetière du Nord une chapelle très abimée, dans un style néogothique travaillé qui attestait sans conteste d’une beauté passée, mais dont la toiture était effondrée, les pierres effritées, et les gravas qui s’amoncelaient sur le sol.

Cette chapelle appartenait à la famille Duclos, descendant d’un certain Édouard Duclos, notaire et député d’Ille et Vilaine, Chevalier de la Légion d’Honneur et Commandeur de l’Ordre de Saint Grégoire Le Grand (décoration attribuée par le Vatican en reconnaissance des services rendus à l’Église). C’est en 1863 que cet illustre rennais négocia une concession au Cimetière du Nord pour y construire une chapelle funéraire qui l’accueillera à sa mort, tout comme sa famille.

Mais les effets du temps ont eu raison de cette belle chapelle et la nécessité d’agir pour stopper les dégâts et protéger les tombes alentours est devenue une priorité.

Le Service Funéraire et la Direction du Patrimoine Bâti de la Ville de Rennes ont donc lancé les travaux de restauration avec l’accord de la famille Duclos (et après une longue période de reprise administrative obligatoire) en sélectionnant des entreprises locales spécialisées dans la restauration de bâtiments remarquables.

VOIR AUSSI  Famille MELLET

Ce sont donc  » La Pierre et le ciseau « , l’entreprise  » Limeul  » et l’entreprise  » Hembold  » qui ont été chargées de remettre à neuf ce monument, à commencer par l’installation d’une charpente et d’une toiture, d’un nettoyage et d’une restauration de la pierre et des ornements qui font la beauté de la chapelle, sans oublier la création des vitraux colorés, identiques à ceux d’origine.

Cette belle chapelle néogothique, avec son maitre-hôtel polychromé, et son arc en accolade à l’entrée particulièrement stylisé, a donc été remis à neuf. Mais la restauration du monument n’était pas la seule finalité. En effet, cette chapelle pouvait avoir une utilité pour les usagers, dans une période où la Ville réfléchit à de nouveaux emplacements cinéraires, peu nombreux dans le plus vieux cimetière municipal de Rennes. Il a donc été décidé, toujours avec l’accord des descendants d’Édouard Duclos, d’y installer dix-huit cases de columbarium, réalisées par l’entreprise  » Goupil « , pour y accueillir des urnes.

La chapelle Duclos, dont certaines cases sont déjà occupées, a donc été inaugurée par Marc Hervé, adjoint à la maire de Rennes, jeudi 8 décembre dernier, qui a par ailleurs affirmé la volonté de poursuivre cette action de réhabilitation d’éléments patrimoniaux remarquables dans les années à venir.

Source: https://cimetieres.rennes.fr/accueil/actualites/toutes_les_actualites/11_549/une_premiere_a_rennes__la_transformation_dune_chapelle_funeraire_en_columbarium

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *